• #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #

23 novembre 2017

Co-éco et Ruralys vous présentent deux événements sur le patrimoine!

    POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Écochantier : Atelier conférence sur la rénovation patrimoniale La Pocatière, 16 novembre 2017 - Co-éco invite ... Lire la suite

30 octobre 2017

Nouvel horaire des écocentres

Co-éco vous rappelle que les écocentres des MRC de Kamouraska et de Rivière-du-Loup seront ouverts jusqu’au samedi 4 novembre inclusivement.   Apr ... Lire la suite


Afficher toutes les nouvelles

Ligne Info

418 856-2628

1 888 856-5552 (sans frais)

HORAIRE DES ÉCOCENTRES - 

Co-éco vous rappelle que les écocentres des MRC de Kamouraska et de Rivière-du-Loup seront ouverts jusqu’au samedi 4 novembre inclusivement.

 

Après le 4 novembre, seuls les écocentres de Saint-Pascal et de Rivière-du-Loup resteront ouverts le samedi de 8h à 12h jusqu’au 16 décembre inclusivement. 

 

 

PEINTURE BOOMERANG - Co-éco est dépositaire des produits Boomerang. Ils sont maintenant disponibles dans les locaux d'Écochantier, 425, avenue Patry, Saint-Pascal G0L 3Y0 selon l'horaire suivant: jeudi-vendredi-samedi de 8 h à 16 h. Vérifiez s'il nous reste la couleur désirée auprès du préposé au 418 894-2044  

19 février 2016

Que devient le contenu de votre bac brun?

biométhanisation

C’est à Rivière-des-Vases que se dresse fièrement l’usine de biométhanisation gérée par la SÉMER (Société d’économie mixte d’énergie renouvelable de la région de Rivière-du-Loup).

C’est là que vos restants de tables mis dans le bac brun sont transportés lors des collectes municipales. Un an presque jour pour jour après la mise en marche de l’usine, celle-ci accueille le contenu de vos bacs bruns régulièrement. Vos matières organiques y sont valorisées en biocarburant et en engrais. Mais voyons comment fonctionne ce procédé novateur.

Les camions versent leur contenu dans une fosse. Un convoyeur avec une immense vis sans fin achemine ensuite la matière vers un broyeur et une grille qui agit comme filtre pour retenir certaines matières indésirables. Par la suite, les matières organiques sont mélangées avec de l’eau avant d’être injectées dans des méthaniseurs. Chaque méthaniseur agit comme un immense estomac, dans lequel la température est contrôlée, pour atteindre 55º Celsius.

À l’intérieur de ces immenses bâtiments cylindriques, des micro-organismes digèrent les matières organiques en l’absence d’oxygène. Le procédé complet de « digestion » prend 12 jours. Deux produits en résultent : du biogaz et du digestat.

Le biogaz émis lors du procédé est purifié pour atteindre une haute concentration en méthane puis liquéfié pour être utilisé comme carburant dans les camions. De plus, des tuyaux installés au lieu d’enfouissement technique permettent de récupérer les gaz émis par les ordures qui y sont enfouies. Ces gaz sont acheminés à l’usine qui est juste à côté pour être également purifiés et liquéfiés sur place. Ainsi, ces installations permettent d’éviter des émissions de gaz à effet de serre que produisent normalement les déchets enfouis.

Mais qu’en est-il du digestat? L’autre produit qui résulte de ce procédé, le digestat, ressemble à du terreau. Il sera utilisé par les agriculteurs pour être épandu aux champs afin de fertiliser les sols. Ainsi, de nouveaux aliments pousseront grâce à vos résidus alimentaires!