• #
  • #
  • #
  • #
  • #
  • #

04 octobre 2017

Co-éco invite des acteurs du domaine de l’environnement dans la région!

  Co-éco invite des acteurs du domaine de l’environnement dans la région pour souligner la Semaine québécoise de réduction des déchets.  Du ... Lire la suite

13 septembre 2017

Financement attribué au projet Écochantier

    ÉCOGESTION DE CHANTIER : QUÉBEC ACCORDE UNE AIDE FINANCIÈRE DE PLUS DE 335 000 $ À COLLECTIVITÉS ÉCOLOGIQUES  BAS-SAINT-LA ... Lire la suite


Afficher toutes les nouvelles

Ligne Info

418 856-2628

1 888 856-5552 (sans frais)

HORAIRE DES ÉCOCENTRES -

Saint-Alexandre - À partir du 7 septembre, l'écocentre de Saint-Alexandre change d'horaire, il sera ouvert le jeudi de 8h à 16h. 

Saint-Hubert - L'écocentre de Saint-Hubert sera fermé à la fête du Travail, mais ouvert à l'Action de Grâces.

HORAIRE DES BUREAUX - PÉRIODE ESTIVALE Les bureaux de Co-éco situés au 1650 rue de la Ferme à Sainte-Anne-de-la-Pocatière et sont ouverts du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30. Cependant, ils seront fermés le vendredi après-midi du 7 juillet au 1er septembre inclusivement. 

PEINTURE BOOMERANG - Co-éco est dépositaire des produits Boomerang. Ils sont maintenant disponibles dans les locaux d'Écochantier, 425, avenue Patry, Saint-Pascal G0L 3Y0 selon l'horaire suivant: jeudi-vendredi-samedi de 8 h à 16 h. Vérifiez s'il nous reste la couleur désirée auprès du préposé au 418 894-2044  

Au début des années 90, on commençait tout juste à parler de récupération et de gestion des matières résiduelles. Pourtant les québécois étaient, et sont encore, parmi les plus grands générateurs mondiaux de déchets. Quelques projets prenaient forme dans les milieux plus urbains de la province. En région, et plus particulièrement à La Pocatière, on voit poindre des initiatives où se jumèlent vision et volonté municipale. C’est dans ce contexte qu’est née une formule adaptée aux petites villes et aux villages des régions périphériques : Coecos (Corporation environnementale de la Côte-du-Sud)!

1995 à 2005 2005 à 2010 logo actuel

 

Le territoire d’intervention d’origine de l’organisme, la Côte-du-Sud, s’est vu modifié lors de l’adoption de la Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008 qui stipulait que les MRC avaient l’obligation d’adopter et de mettre en œuvre un plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). En effet, à la suite de l’obtention du contrat pour la rédaction et la coordination des PGMR des MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et des Basques, il intervient maintenant principalement au KRTB. Depuis 2005, l’organisme œuvre sous le nouveau vocable de Collectivités écologiques Bas-Saint-Laurent, Co-éco.

Organisme unique au Québec en raison de sa structure organisationnelle, de son mode de financement et de sa souplesse d’intervention,  Co-éco a fait sienne la mission d’améliorer la qualité de vie de ses concitoyens. Il œuvre depuis ce temps à ce que l’environnement s’ancre au cœur de l’action citoyenne. Présent lors des prises de décision, il propose des solutions économiquement bonnes, écologiquement saines et socialement responsables, contribuant ainsi au développement durable de la région. Depuis l’adoption par les MRC des PGMR, il est devenu une référence reconnue à titre de centre d’expertise en gestion des matières résiduelles et d’éducation relative à l’environnement.

Dans le milieu régional de la gestion des matières résiduelles et de l’éducation relative à l’environnement, Co-éco est aujourd’hui l’acteur névralgique d’une coordination efficace et professionnelle face aux enjeux environnementaux qui se complexifient. D’ailleurs, les résultats des 20 dernières années le prouvent :

Éducation relative à l'environnement :

  • Réalisation d’activités d’éducation relative à l’environnement, de campagnes de sensibilisation, de formations dans les écoles et auprès de la population, correspondant à une injection de fonds dans le milieu équivalent à une valeur de plus de 1 000 000 $
  • Plus de 65 000 participants du KRTB et de la Côte-du-Sud directement formés en environnement et en gestion des matières résiduelles
  • Sensibilisation de la population de plus de quatre MRC par la tenue de kiosques dans de multiples événements et par la présence de l’organisme dans les médias
  • Projet Bouge sur le Campus! Pour la sensibilisation concernant le transport durable
  • Projet éolien communautaire Viger-Denonville
  • Activités dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets
  • Projet l'ABC du compostage
  • Implantation de la Mini-collecte dans les écoles
  • Ligne info dans cinq MRC pour des questions concernant la collecte à trois voies, les écocentres et le tri des matières
  • Service-conseil en développement durable auprès des industries, des commerces et des institutions
  • Production des calendriers de collecte dans cinq MRC
  • Service de prêt de bacs pour les événements
  • Vente de peinture recyclée
PGMR :
  • Implantation au départ de la collecte sélective dans 12 municipalités du Kamouraska et de L’Islet-Nord (1995), puis dans toutes les municipalités du KRTB
  • Réalisation des plans de gestion de matières résiduelles des MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et des Basques et de L'Islet
  • Implantation de la collecte à trois voies à La Pocatière en 2006 (Prix Ovation municipale décerné par l’Union des Municipalités du Québec)
  • Implantation de la collecte à trois voies en 2015 dans cinq MRC, 72 municipalités, desservant 100 000 personnes
  • Campagne de sensibilisation sur la collecte des matières organiques Une collecte qui carbure! (séances d'information, site Internet, présence sur les médias traditionnels et les médias sociaux, kiosques dans les événements, visites ICI, etc.)
Écocentres :
  • Implantation d’un réseau d’écocentres dans les MRC de Kamouraska (3) et de Rivière-du-Loup (1) pour un détournement total de l’enfouissement de près de 18 800 tm depuis 2007
  • Dépassement du l'objectif de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 2010-2015 de ramener la quantité de matières résiduelles éliminées à 700 kg par personne par année
  • Entrepôt de matériaux patrimoniaux
  • Écomeubles : collecte et vente de meubles et électroménagers réutilisable
Publications, études et recherches :
  • Étude de faisabilité technico-économique sur la récupération des plastiques agricoles au Bas-Saint-Laurent (2007)
  • Étude de faisabilité technico-économique sur la gestion intégrée des matières putrescibles municipales et commerciales (2007)
  • Étude comparative des coûts de gestion de la collecte sélective dans la MRC des Basques (2008)
  • Analyses diverses de regroupements de collectes et de modes de gestion de matières organiques pour les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et des Basques (2008-2009)
  • Recherche sur le système de pesée embarquée (2008)
  • Analyses comparatives de divers systèmes de transbordement (2008-2009)
  • Analyse de scénarios pour augmenter la récupération de matières dans la MRC de Rivière-du-Loup (2009)
  • Analyse comparative - implantation d'un écocentre satellite à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup (2009)
  • Recherche sur le développement de la récupération du polystyrène expansé (2009)
  • Document synthèse d'aide à la prise de décision relativement à l'adoption d'un règlement sur la vidance des fosses septiques (2009)
  • Réalisation, en partenariat avec le Cégep de Rivière-du-Loup, d'une recherche sur les pratiques innovantes se rapportant au tri à la source des matières résiduelles (2013)
  • Rapport sur la quantification des réductions des émissions de GES, projet de biométhanisation de la SÉMER (2012)
  • Étude sur la gestion des matières organiques résiduelles dans la MRC de L'Islet (2013)